Rehaussement de 120 millions de dollars pour les organismes communautaires: le nouveau gouvernement doit respecter l’engagement de son prédécesseur

Paru le 10 avril 2014
Je soutiens le communautaireLe changement de gouvernement, et le fait que ce dernier ne prévoit déposer son budget qu’en juin, inquiètent les 3 000 organismes communautaires œuvrant en santé et services sociaux. Ils demandent au nouveau gouvernement libéral de respecter l’engagement pris par le gouvernement précédent d’augmenter leur financement de 120 millions de dollars sur trois ans.

Le Parti libéral du Québec a voté en faveur d’une motion demandant au gouvernement de rehausser le financement de ces organismes. « Cette motion a d’ailleurs été adoptée unanimement, en mai 2013, par les représentants à l’Assemblée nationale. Cela démontre que l’on ne parle pas ici d’un enjeu partisan, mais plutôt d’un consensus social que le changement de gouvernement ne devrait pas remettre en question » de dire Mercédez Roberge, co-porte-parole de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire (Table). Le 24 octobre dernier, dans le cadre du grand rassemblement « Je soutiens le communautaire », le Parti libéral du Québec en a profité pour souligner le rôle essentiel des groupes communautaires et pour signifier qu’ils faisaient partie de leurs préoccupations. « À la lumière de la motion et des propos tenus par ce parti, nous demandons au nouveau gouvernement d’être cohérent et ainsi confirmer ce qui a déjà été annoncé aux groupes » d’exiger madame Roberge.

Au moment du déclenchement des élections, les représentants et représentants du MSSS et du milieu communautaire étaient sur le point de discuter de la répartition de la première partie de l’annonce gouvernementale, soit un montant de 40 millions pour l’année 2014-2015. « La prochaine rencontre aura lieu le 24 avril et les groupes ont hâte d’inscrire ces nouveaux montants dans leur budget. Cela fait six mois qu’ils attendent du concret. Le nouveau premier ministre doit agir rapidement, sinon ce sont les personnes qui fréquentent quotidiennement les groupes qui seront les grandes perdantes. » de dénoncer Sébastien Rivard, co-porte-parole de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire (CTROC).

Bien que le montant de 120 millions de dollars ne couvre pas le manque à gagner évalué à 225 millions de dollars annuellement, il représente une étape importante et une véritable bouffée d’air pour les groupes. « En ce moment, les groupes constatent une augmentation de la demande, mais pas de leur financement. Et c’est vrai autant pour le centre communautaire, la cuisine collective, l’auberge du cœur, le centre de femmes, le groupe d’entraide, la maison de jeunes que la ressource en santé mentale ! Cette pression les mène à faire des choix difficiles tels que refuser du monde, couper des activités, mettre à pied leur personnel ou même fermer l’organisme ! » de constater monsieur Rivard.

Pour faire entendre leur voix, les personnes qui fréquentent les  organismes communautaires du domaine de la santé et des services sociaux  sont invitées à  un rassemblement  le 23 avril prochain devant les bureaux du premier ministre, au coin des rues McGill College et Sherbrooke, à Montréal.
Dernière modification à cet article le 10 avril 2014 10:25:25

fioriture

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus récemment

Parus il y a plus d'un mois

Parus il y a plus de 6 mois

Parus il y a plus d'un an

Parus il y a deux ans et plus

11 janvier 2015
Fructueuse collaboration
27 novembre 2014
Projet de loi 10
19 juin 2014
Guide de ressource
21 février 2014
Pour notre juste part
1 mai 2013
Assurance emploi
27 février 2013
Solidairement contre!