Voir les gens au-delà des préjugés, c’est les aider à s’en sortir!

Paru le 17 décembre 2014
CDC Érable - affiche_amourDans le cadre d’une campagne de sensibilisation, la Corporation de développement communautaire de L’Érable (CDCÉ) invite les citoyennes et citoyens à se questionner sur la perception des personnes qui vivent en situation de pauvreté et les préjugés à leur égard.

Financée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) du Centre-du-Québec dans le cadre du Fonds régional de l’Alliance pour la solidarité et l’inclusion sociale du Centre-du-Québec (FRACQ), la campagne de sensibilisation se fait à travers plusieurs outils : pose de grands panneaux d’affichage dans les 11 municipalités de la MRC de L’Érable, 4 articles dans l’Avenir de L’Érable présentant le parcours de vie de personnes vivant ou ayant vécu la pauvreté, des articles dans les médias locaux, des affiches et des signets distribués largement, 2 pièces du Théâtre Parminou s’adressant aux élèves du primaire et du secondaire et un sondage en ligne pour évaluer l’impact de la campagne.

Le poids des préjugés

La pauvreté engendre des privations, des souffrances majeures et un niveau de stress qui représentent une menace pour la santé physique et mentale. Mais il y aussi l’invisible, l’immatériel : les préjugés envers les gens en situation de pauvreté. Ces préjugés écrasent et minent les efforts de ceux et celles qui veulent s’en sortir. Et, pourtant, s’il y a quelque chose dont ces personnes n’ont pas besoin, c’est bien d’être isolées, humiliées davantage et d’encaisser des blessures supplémentaires à une estime de soi déjà affectée.

Individuellement et collectivement, nous avons tous avantage à abandonner nos préjugés et à adopter une vision plus réaliste et plus accueillante à l’égard des personnes qui, bien souvent, se retrouvent, malgré elles, en situation de pauvreté.

Parce que l’imagination, l’amour, la dignité, la persévérance et la culture n’ont rien à voir avec la fait d’être riche ou pauvre!
CDC Érable - affiche_perseveranceVoilà l’angle original de la campagne de sensibilisation. Loin des chiffres et des statistiques, elle nous proposera d’autres images qui viendront remplacer celles qui ont pris racine sur la base de perceptions erronées.

Plus près de la réalité, les illustrations sont basées sur le vécu d’individus qui vivent en situation de pauvreté dans la MRC de L’Érable. Des extraits de vie qui éclairent notre compréhension et réaniment notre compassion qui s’est mise en veilleuse lors du passage d’un préjugé, attrapé au vol, il y a fort longtemps… Au contraire, elle nous propose des histoires de vie qui nous permettront de découvrir le courage, la force et la détermination nécessaires pour vivre en situation de pauvreté dans une société comme la nôtre où la richesse côtoie la pauvreté.

Et s’il s’agissait de notre frère, notre fille, notre neveu, notre fils et sa famille ou notre petite-fille qui soit en situation de pauvreté, comment souhaiterions-nous qu’ils soient accueillis dans notre milieu?

Toute une communauté pour se libérer du poids des préjugés

Nous sommes tous concernés par les préjugés. C’est pourquoi nous sommes associés à des personnes qui ont su nous éclairer par leurs connaissances, leurs compétences et leur expertise dont les personnes qui ont accepté de parler de leur vécu, ce qui s’est avéré une source d’inspiration pour l’ensemble de la campagne.

A à Z communications événements, coopérative de travail en économie sociale et agence de publicité dans L’Érable a eu le mandat de développer l’axe de communication de la campagne de sensibilisation. Il devenait évident d’illustrer ces histoires concrètes de gens en situation de pauvreté, avec une vision encourageante, loin du misérabilisme. Quoi de mieux que de raconter une histoire et susciter une empathie certaine. Dans un décor épuré, les plans rapprochés sur les individus laissent toute la place à l’émotion qu’ils suscitent et permettent de s’y identifier. L’axe décliné en trois temps, comporte l’accroche principale instaurée par le Théâtre Parminou, l’histoire très concrète des personnages et la conclusion qui vient éclaircir définitivement le message de la campagne : voir les gens au-delà des préjugés, c’est les aider à s’en sortir!

« Une étiquette, ça colle » et « Dans ton dos » sont des pièces interactives créées par le Théâtre Parminou pour les élèves (de 4, 5 et 6e années du primaire et du secondaire I, II et III). Elles sensibilisent les élèves à l’impact des préjugés et aux difficultés de communication qu’ils engendrent. Ces créations visent à sensibiliser les élèves et à les outiller afin de modifier les comportements qui sont associés aux préjugés… « Parce que l’intelligence, l’empathie, la créativité, ça n’a rien à voir avec le fait d’être riche ou pauvre. » citation « Dans ton dos » Théâtre Parminou.

Sur la base de leurs connaissances de la réalité des personnes vivant en situation de pauvreté, les groupes communautaires ont été appelés à collaborer au cours de la démarche de création et le seront à nouveau lors de l’analyse de l’impact de cette campagne. Un sondage pour évaluer l’impact des différents outils utilisés pour sensibiliser la population de la MRC de L’Érable est présentement en ligne sur le site de la CDCÉ. (www.cdcerable.com, suivez le lien pour répondre au sondage).

La CDCÉ est un regroupement d'organismes communautaires oeuvrant dans divers champs d'activités. Elle a pour mission d'assurer la participation active du milieu communautaire au développement socioéconomique de son milieu et de travailler à l'amélioration de la qualité de vie des citoyennes et citoyens de la communauté locale.
Dernière modification à cet article le 17 décembre 2014 14:06:16

fioriture

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus récemment

Parus il y a plus d'un mois

Parus il y a plus de 6 mois

Parus il y a plus d'un an

Parus il y a deux ans et plus

11 janvier 2015
Fructueuse collaboration
27 novembre 2014
Projet de loi 10
19 juin 2014
Guide de ressource
21 février 2014
Pour notre juste part
1 mai 2013
Assurance emploi
27 février 2013
Solidairement contre!