Manifestation devant le bureau du débuté Richard Merlini

Paru le 27 février 2015
Roussillon_manifLA PRAIRIE, 24 février 2015 - Une cinquantaine de personnes ont bravé le froid pour manifester devant le bureau du député libéral de la circonscription de La Prairie, Richard Merlini, ce midi.

Plusieurs organismes communautaires du Roussillon opposés à la tarification et à la privatisation des services publics par le gouvernement de Philippe Couillard étaient présents.

Organisé par la Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon, ce rassemblement s’inscrivait dans le cadre d’une semaine nationale d’actions contre l’austérité. Des activités de perturbations ont lieu un peu partout à travers la province sous le thème «Ripostons».

En plus des compressions qui ont lieu dans tous les secteurs (ex.: aide sociale, emploi, éducation, santé, développement local, etc.) s’ajoutent aussi des hausses de tarifs, notamment dans les services de garde et d’hydroélectricité. La coordonnatrice de la CDC, Virginie Bernier, affirme que les conséquences d’une telle politique sont «désastreuses et inacceptables» pour les contribuables qui voient leurs conditions de vie se détériorer.

Solutions

Selon Mme Bernier, le gouvernement libéral fait fausse route en voulant réduire son déficit et atteindre l’équilibre budgétaire en s’attaquant au filet social des Québécois.

«On a les moyens d’aller chercher de l’argent ailleurs que par les compressions, la tarification et la privatisation. Le gouvernement s’attarde beaucoup sur la colonne des dépenses, alors que nous, on propose d’aller regarder la colonne des revenus», a mentionné la coordonnatrice.

«Le gouvernement fait le choix de ne pas lutter efficacement contre l’évasion fiscale ni de rétablir la taxe sur le capital des institutions financières, ni de mieux contrôler le coût des médicaments, ni d’augmenter le taux d’imposition des entreprises. Ce sont pourtant des milliards de dollars qui dorment et qui permettraient à l’État de renflouer ses coffres», a-t-elle soutenu.

Elle rappelle que la crise des finances publiques découle en bonne partie des choix politiques et que, dans cette perspective, les citoyens n’ont pas à en payer le prix.

«Le gouvernement doit aller chercher l’argent où il est, et ce, dès le prochain budget. C’est urgent!», a-t-elle souligné.

Elle déclare que la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, qui rassemble des organismes sociaux de la province dont la CDC, a publié un document intitulé 10 milliards $ de solutions: nous avons les moyens de faire autrement. La Coalition y propose d’autres avenues concernant les finances de l’État.

Au terme de la manifestation qui a duré une demi-heure, Mme Bernier a pu rencontrer l’attaché politique de M. Merlini, Jean-Guy Tremblay, afin de lui remettre le document. Une rencontre entre cette dernière et l’attaché politique a été fixée au courant de la semaine afin de discuter du dossier.
Dernière modification à cet article le 26 février 2015 13:25:31

fioriture

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus récemment

Parus il y a plus d'un mois

Parus il y a plus de 6 mois

Parus il y a plus d'un an

Parus il y a deux ans et plus

11 janvier 2015
Fructueuse collaboration
27 novembre 2014
Projet de loi 10
19 juin 2014
Guide de ressource
21 février 2014
Pour notre juste part
1 mai 2013
Assurance emploi
27 février 2013
Solidairement contre!