CENTRE COMMUNAUTAIRE MARIE-AGNÈS-DESROSIERS :
une nouvelle phase de rénovations obtient le feu vert

Paru le 16 mai 2013
Réno Centre Marie-Agnès-DesrosiersLes sommes requises pour effectuer les rénovations du centre communautaire Marie-Agnès-Desrosiers dont est propriétaire et gestionnaire la CDC des Appalaches seront octroyées!

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE COMMUNIQUÉ DU PLAN D'ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA.

La Corporation de développement communautaire des Appalaches (CDC-A) est fière et très heureuse d'annoncer l'octroi des aides financières et prêts nécessaires aux prochaines rénovations du Centre communautaire Marie-Agnès-Desrosiers (CCMAD) dont elle est propriétaire et gestionnaire.

En effet, après plus d'une année de travail sur ce dossier, les sommes requises pour effectuer les rénovations identifiées par la firme Lemay|Côté architectes, responsable de la réalisation des travaux, ont été accordées par les différents partenaires financiers.

Le CCMAD a déjà bénéficié par le passé de rénovations importantes : en 1993-1994 pour se conformer aux normes de sécurité de l'époque en cas d'incendie et, en 2001, avec l'adjonction d'un ascenseur pour améliorer l'accessibilité aux services pour tout un segment de la population dans l'incapacité d'emprunter les escaliers.

En 2013, le CCMAD se trouve à nouveau confronté à des rénovations d'importance pour assurer sa pérennité et son intégrité physique, en plus de la sécurité des usagers et organismes résidents. Il lui faut cette fois se conformer aux normes du bâtiment d'aujourd'hui (Code de construction et des Règlements sur les édifices publics S3-R4). Principalement, des travaux d'électricité, d'éclairage, de ventilation, de toiture et de chauffage (conversion au gaz naturel) doivent être réalisés. S'imposent également l'automatisation de la porte d'entrée principale pour répondre aux normes d'accessibilité des personnes à mobilité réduite et la modernisation d'une salle commune et de ses équipements.

Dans un contexte concurrentiel, cette modernisation s’avère essentielle pour la pertinence et la qualité de l’offre que la CDC-A sera en mesure de soutenir dans les prochaines années et, conséquemment, pour la viabilité et la rentabilité du centre communautaire. La haute technologie des futurs équipements tout comme la qualité, le coût concurrentiel, le confort et la sécurité des espaces de bureau et salles de réunion que la CDC-A sera en mesure d’offrir aux organismes, aux professionnels, et à la population en général, sont désormais indissociables de l’avenir du Centre communautaire Marie-Agnès-Desrosiers et de la poursuite de sa vocation au sein de la communauté.

Pour financer ces travaux de plus de 1 million de dollars, le Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire (FAIC) de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a octroyé à la CDC-A une contribution financière de quatre cent quatre-vingt-dix-neuf mille cinq cents dollars (499 500$) et le Programme d'infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) du Ministère des Affaires Municipales, des Régions et de l'Occupation du Territoire (MAMROT), une aide financière de deux cent quatre-vingt-dix-neuf mille cinq cent dollars (299 500$). D'autres partenaires financiers ont aussi accepté de faire partie de l'aventure, soit Desjardins, Caisses de la Région de Thetford avec un prêt de cent un mille dollars (101 000$) et la Société de développement économique Région de Thetford (SDERT) avec un prêt de trente mille dollars (30 000$).

Le Centre communautaire Marie-Agnès-Desrosiers, anciennement Couvent St-Alphonse construit en 1899 par les Soeurs de la Charité de Québec, fleuron historique de la Ville de Thetford Mines, s’impose depuis 1980 comme lieu unique de rassemblement et point d’ancrage dans le secteur de services de Thetford Mines pour tout un segment de la population dans le besoin. Ce lieu appartient à la communauté et en favorise le développement de par sa vocation d'éducation d'origine à laquelle, avec ses groupes membres résidents, s'est ajoutée une dimension sociale, communautaire et populaire. Grâce aux partenariats et ententes avec différentes organisations, telles que CSSSRT, Commission scolaire des Appalaches, Emploi-Québec, Services Canada, Centraide, SADC, SDERT, municipalités et élus, les services dispensés dans ce centre sont des chaînons essentiels du continuum des services offerts par les organismes gouvernementaux et parapublics.

Le souci d'assurer l’intégrité de ce bâtiment centenaire pour maintenir son ancrage au sein de la collectivité et garder bien vivante la mission qu’il s’est donné il y a déjà plus de trente ans est par conséquent un geste éco-responsable du milieu. Sous ce toit, la défense des droits, l'éducation populaire et la lutte à la pauvreté et à l'exclusion sociale sont quotidiennes et font une réelle différence dans la vie de tous les jours des citoyens et citoyennes de la MRC des Appalaches.

La CDC-A est un regroupement d'organismes communautaires multisectoriels, ayant pour mission d'assurer la participation active du mouvement populaire et communautaire au développement socio-économique de son milieu et de travailler à l'amélioration de la qualité de vie des citoyennes et citoyens de la communauté locale. Une trentaine d'employéEs, de onze (11) organismes résidents, fréquentent le CCMAD quotidiennement, tout comme une cinquantaine de visiteurs pour une fréquentation annuelle de plus de 12 000 personnes.
Dernière modification à cet article le 17 décembre 2013 11:20:37

fioriture

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus récemment

Parus il y a plus d'un mois

Parus il y a plus de 6 mois

Parus il y a plus d'un an

Parus il y a deux ans et plus

11 janvier 2015
Fructueuse collaboration
27 novembre 2014
Projet de loi 10
19 juin 2014
Guide de ressource
21 février 2014
Pour notre juste part
1 mai 2013
Assurance emploi
27 février 2013
Solidairement contre!